Point sur la négociation

A cette heure (15h30) la direction propose uniquement une nouvelle répartition de L'AI des k290+ en prenant à Paul pour donner à Jacques !
Par contre elle a bien précisé que les deux accords doivent être signés pour être valides. Les accords sont liés entre eux et ne sont donc pas indépendants comme cela est expliqué sur le terrain par les hiérarchies.

Nouvelle précision :
Pour 2017 pour les K290+ AI des BC 0,9% des MC 2,4%
Pour 2018 pour les K290+ AI des BC 0,7% des TBC 1,2% et des MC 2,4%

Pas de clause filet supplémentaire et pas de prime et c'est la position ultime de la direction. Elle demande maintenant aux OS de se positionner sur leur signature.

CFDT signataire
CFE/CGC signataires
CGT non signataires
FO non signataires

C'est parti

La direction se félicite du dialogue social à la française. Elle explique que sa proposition ultime ne bougera pas mais qu'elle est prête à discuter de la différenciation entre BC et MC.
La direction propose de créer un nouveau palier de notation entre BC et MC mais uniquement pour 2018.
Pour la CGT il faut engager la discution pour tous les sujets.


  • La CGT réclame une AG de 2,7% avec un plancher de 70 € pour toutes les catégories de personnel avec un détachement des sujets RTT et dialogue social de l'augmentation salariales.



  • FO réclame également un détachement des sujets RTT et dialogue social de la négociation salaire. Pour l'intégration de la prime JRTT FO laisse la responsabilité aux signataires de l'accord initial.



  • CFDT veut une discussion sur la répartition de l'enveloppe mais est aussi d'accord pour discuter de tout le reste.



  • CFE/CGC demande une clause filet pour les cadres et une meilleure repartition pour les 290+
La direction reprends la parole après une courte suspension de séance :
Pas d'augmentation de l'enveloppe globale.
La direction veut que les deux textes soient signés. Si une OS signe l'un elle doit signer l'autre !
Les modalités de mise en place de la partie dialogue social sont discutables si les deux accords sont signés  (pour la fin des mandats en 2017 et 2018)

La direction connecte directement l'accord salarial à l'obligation de négocier  (à la baisse) la grille de quart le temps de travail le plafonnement des salaires etc...
Si l'accord est signé la prime JRTT beneficiera de L'AI pour cette année. La clause filet actuelle est jugée suffisante pour la direction.
AI pour les 290+ : 20% de MC 20% de TBC et 60 % de BC

CGT : les collègues de Fos sur mer ont déposé un préavis de grève pour le 23 janvier. De plus il se pourrait fortement que l'IM soit démarré avec du retard 

Pas d'intersyndicale

A la grande surprise de la CGT seule FO à répondu favorablement à la volonté d'agir en intersyndicale comme la majorité des salariés le demande pourtant. En résumé seuls FO et la CGT sont là pour améliorer l'accord salarial et défendre les acquis des travailleurs.

Réouverture de la NAO

Vos délégués sont convoqués jeudi 12 janvier à 13h30 pour poursuivre la négociation salaire/NAO.
La CGT abordera cette négociation avec à volonté de voir L'AG augmentée, l'attribution d'une prime socialisée sans condition et la déconnexion des sujets RTT et dialogue social de l'accord salarial. La CGT à déjà contacté les autres OS afin de leur proposer de se rencontrer avant la réunion.
N'hésitez pas à nous faire part de vos impressions par les canaux habituels

Nouveau rebondissement

Devant l'absence d'OS signataires de l'accord NAO 2017, la direction tente un nouveau coup, elle propose désormais deux accords distincts :

  • Accord salarial avec les dernières dispositions mises sur la table valable pour 2 ans, la réduction du nombre de représentants du personnel aux réunions de négociation (5 vs 8 et 8 vs 10 pour les salariale et NAO), l'application de la loi El Khomry sur la notation des élus et mandatés et la réduction drastique des moyens des coordinateurs syndicaux (quelle OS est visée par cela ?)
Et surtout ATTENTION PIÈGE A CON : l'intégration de la prime JRTT dans le salaire et la reconduction de l'accord RTT sans limite de durée, en clair adieu à nos 3 jours de RTT volés et gravage dans le marbre des JRTT obligatoires pour les postés sur les JN !

  • Accord sur les autres sujets : grille de quarts et SBF, dans ce domaine la direction pense pouvoir faire d'une pierre deux coups en tordant le bras des travailleurs de Fos sur mer et en réduisant le SBF et donc le nombre d'emplois en quarts, qualité de vie au travail, simplification des suppression d'emplois, augmentation du temps de travail, plafonnement des salaires et préparation du nouveau statut cadre et des conditions de cadrification.

Le niveau des augmentations pour les MC est alléchant mais pose de gros problèmes : l'effet de notation opportuniste est exacerbé par la différence d'augmentation entre MC et BC, et dans 80% des équipes de travail les chefs d'équipes vont se retrouver avec des techniciens beaucoup plus augmentés qu'eux et nous savons que la plupart le vivent mal. De plus le niveau des AG est très inférieur au mandat confié par les travailleurs que nous avons pu consulter jusque là (y compris par mailling) même en y ajoutant l'AI des BC le compte n'y est pas !



Positionnement des Syndicats

CFDT : Non signataire mais on va quand même demander à nos syndiqués ce qu'ils en pensent surtout sur le temps de travail et la grille de quarts.

CFE/CGC : Nous demandons une rédaction différente de l'engagement d'AG pour les cadres, les OETAM a partir du K290 auront moins que l'année dernière. Nous souhaitons négocier le dialogue social a part de cet accord. Nous allons demander à nos syndiqués si il faut signer ou non.

FO : nous allons demander à nos syndiqués.

CGT : A priori non signataire en l'état mais vu que la discussion n'est pas close on est disponible pour venir à la table de négociation.

La direction explique qu'elle laisse jusqu'au 22 décembre aux OS pour se positionner en vue d'une signature

Position ultime de la direction avant les menaces

Proposition ultime :

_ Enveloppe 2.4%
_ Inférieurs au K290 AG 0.7% AIBC 0.9 % AIMC 1.9 %
_ A partir du K290 AG 0.6 % AIBC 0.7 % AIMC 2.7 %
_ Cadres AG 0.5 % avec 75% augmentation d'au moins 1% jusqu'à 120% du K880
_ Clause de revoyure à 1.2% d'inflation
_ La direction se réserve le droit de verser une prime de 500 euros sur le salaire si les syndicats signent tous les accords de régression sociale mais peut être pas !
_ Taille des délégation à 5 membres pour les sujets courants et 8 pour les NAO

En cas de non signature de l'accord global et sans mobilisation des salariés : menaces !

_ Enveloppe de 2%
_ Négociations RTT/grille de quarts/SBF/dialogue social etc... quand même
_ Plan unilatéral sur la qualité de vie au travail

La direction passe au travers de son document d'accord, elle veut que les OS signataires s'engagent a négocier le temps de travail, le SBF, la grille de quart, le plafonnement des salaires, les accords de compétences, la cadrification, la formation des superviseurs, la qualité de vie au travail (fin de carrière et droit à la déconnexion) d'ici a fin 2018, c'est un accord global ou rien !

Quatrième tour


proposition de la direction (proche de l'ultime) :
  • Enveloppe de 2.3% 
  • Pour les coefficients inférieurs a K290 : AG de 0.6% + 0.9% d'AI pour les BC et 1.9% pour les MC
  • Pour les coefficient à partir du K290 jusqu'au statut cadre 0.5% d'AG et 0.7% d'AI pour les BC et 2.7% pour les MC
  • Pour les cadres 0.4% d'AG avec 2/3 des salariés avec au moins 0.9% d'augmentation
  • Clause de revoyure si inflation supérieure à 1.3%
  • Prime d'abondement (500 euros) pour la casse des acquis à venir sous condition de signature et fin 2018 !!!
  • Les OS devront accepter de participer à 5 aux négociations contre 8 actuellement
Nouvelle interruption de séance demandée par la direction, deux OS s'isolent de leur coté...

La CFDT propose :

_ AG + AI de 1.8% pour les BC
_ AG de 1% pour les CFC
_ 0.8% d'AG pour les cadres
_ 8 élus par négociations
_ définition du SBF dans la future grille de quarts
_ intégration de la prime RTT et choix des RTT imposés
_ OK pour la clause de revoyure

FO propose :
_ 1.4% d'AG et 1% d'AI
_ 1.4% d'AG pour les cadres
_ IDR +1 mois tous les 5 ans d'ancienneté
_ 40 ans d'ancienneté = 8 mois d'IDR
_ refus de l'avenant de droit syndical, ce n'est pas l'endroit pour négocier cela !

CGT :
_ 2.5% d'AG avec un plancher de 60 euros pour tous
_ Prime socialisée de 1500 euros nets
_ + IDR comme FO
_ et 8 par négociation

CFE/CGC
_ enveloppe de 2.9% par catégories
_ plancher d'AG cadres a 0.5%
_ AG des CFC à 1%
_ intégration de la prime JRTT, avec engagement de non dénonciation de l'accord RTT jusqu'en 2021
_ IDR comme FO
_ clause d'augmentation pour 90% des cadres avec 180% de la meilleure AG des OETAM
_ clause de revoyure a partir d'une inflation égale a 1%
_ pas de prime sous condition mais ok pour une prime


Nouveau tour de parole

La CFE/CGC demande :
  • Accord pour 2 ans
  • Enveloppe globale de 3.2%
  • Demande pour que 95% des cadres aient au minimum en AG+AI le double de l'AG des OETAM
  • Revenir à 11 niveaux de notations
  • Intégration de la prime des JRTT dans le salaire
  • Pas de prime
La direction réitère sa volonté de donner une prime d'abondement sous condition de signature des reculs sociaux. Pour la CGT ce n'est pas acceptable, c'est du chantage.
_ Direction : "ce n'est pas du chantage mais si vous voulez des investissements sur le site il va bien falloir signer".

_ Pour les RTT il s'agit de trouver une articulation temps de travail/SBF/grille de quarts avec les JN posés obligatoires, pour le personnel de jour cela ne changera rien, ce sont les postés qui sont bien visés.

Nouvelle demande de FO :
_ 2.5% AG+AI avec un plancher de 70 euros (minimum 1.5% d'AG)
_ une prime mais pas soumise a condition ou sur l'abondement

CFDT :
_on ne change pas notre demande c'est déjà la plus faible

CGT :
_ AG de 2.7% avec plancher de 70 euros sans différenciation OETAM/cadres
_ Ok pour une prime mais pas avec conditions et pas sur l'abondement. Cette prime devra être une reconnaissance pour tous les sacrifices des travailleurs, demande pour 1 an.

La direction demande la position des OS sur la proposition de niveaux de notations
CFDT : le contexte de notation est différent que par le passé, nous n'avons pas de mandat pour négocier ça.
La direction affirme que l'augmentation de l'abondement est une anticipation des sacrifices à venir pour les travailleurs !!!

Nouvelle interruption de séance demandée par la direction