TRAGEDIE PAS GRECQUE...

En ce moment même se tient la fin de la négociation du jour sur la destruction de notre plan de retraite, la direction est revenue sur des axes mineurs du texte de l'accord notamment sur la pension de réversion et sur l'alimentation du PERCO avec des jours de CP (avec ça et les RTT volés les vacances ne seront pas longues dans le futur...).
Bref rien n'évolue sur le fond et l'objectif de la direction reste bien d’arrêter de nous garantir une retraite décente. Apparemment cela a ému les autres OS car pour le moment il semble qu'il n'y ai aucun signataire pour valider cette casse de nos acquis, mais le DRH a demandé une suspension de séance afin de préparer une ultime proposition. Le RDH est adepte des coups de théatre dans ce genre mais il ne dupe plus personne.

NON A LA CASSE DE NOS RETRAITE !!!

A la reprise de la négociation le DRH revient donc avec de nouvelles propositions dont voici la primeur:
-retour à 34 ans de quarts pour avoir 5 ans d'anticipation maximum.
-retour à 18 mois maximum d'anticipation pour le personnel de jour
-légère amélioration de l'article 39
-sifflet pour la suppression du plan MOBIL jusqu'à l'age de liquidation pour  les gens nés     en 1965
-accord applicable au 1er janvier 2016
-PERCO à 1500 euros

Même si ces propositions ressemblent à des améliorations, il n'en est rien ! l'Accord dans son ensemble va faire disparaitre la garantie de ressource et donc faire baisser mécaniquement les rentes des futurs retraités de plusieurs centaines, voir milliers d'euros pour certains ainsi que générer une baisse conséquente de notre pouvoir d'achat avec l'augmentation du prélèvement SOGECAP et la quasi obligation de mettre de l'argent sur un PERCO dont le rendement et les fonds ne seront pas garantis par ExxonMobil  !!! Il y'a de l'argent chez ExxonMobil, les marges actuelles sont mirobolantes et la société n'est pas en crise !!! Rien ne justifie un tel recul social, des sacrifices, le personnel en a déjà trop fait.
La CGT dit STOP !!!





RETRAITE LE COUTEAU SOUS LA GORGE

Dès l’ouverture des pseudo-négociations sur la retraite, il y a plusieurs mois, le directeur des ressources Humaines a affirmé que cette négociation se ferait à enveloppe constante pour les salariés.
« Complètement faux, car ce que la direction finance actuellement serait en partie (SOGECAP +PERCO) financé par les travailleurs impactant de fait leur pouvoir d’achat.
Il est évident que la direction veut gagner de l’argent pour nourrir la rapacité des actionnaires sur les conditions de retraite des travailleurs, seuls créateurs de richesses.
Comme vous avez pu le lire dans l’interflash de la direction daté du 4 juin 2015, cette pseudonégociation se terminera le 22 Juin, ultimatum imposé par la direction et affirmé par la menace mentionnée :
« La direction a précisé qu’à défaut d’accord valide, elle devrait prendre ses responsabilités en dénonçant tous les accords de retraite en place »
CELA NE VOUS RAPPELLE PAS LES MENACES DE FIN DE NÉGOCIATION RTT ?
La direction réitère sa grande stratégie de la menace. Elle donne même un délai aux organisations syndicales (jusqu’à la fin du mois de juin) pour se prononcer sur cet accord scélérat.
Pendant ces 8 jours (du 22 au 30 juin), la direction va continuer d’essayer de faire passer la pilule aux travailleurs avec l’aide des hiérarchies, certains iront même jusqu’à envoyer des mails de menaces à certaines organisations syndicales !!


RETRAITES : POURQUOI LA DIRECTION VEUT-ELLE ALLER VITE ?
Nous avons la réponse :
Parallèlement à notre négociation dans le groupe ExxonMobil se tient une négociation nationale sur les retraites complémentaires dans laquelle le MEDEF (dont l'ancien trésorier vient de l'Union Française des Industrie Pétrolières UFIP) a dévoilé ses cartes ce matin : proposition de baisse de 40% de la rente complémentaire Agirc/Arrco entre 62 et 67 ans !
Avec notre dispositif actuel, cette baisse des régimes complémentaires serait absorbée par la garantie de ressource ce qui ne sera PAS LE CAS avec l’accord proposé !!!


IL EST DONC PLUS QUE JAMAIS PRIMORDIAL DE CONSERVER NOS ACQUIS
FACE A LA CASSE DES ACCORDS EXXONMOBIL ET NATIONAUX !!

LA CGT A DÉJÀ FAIT UN APPEL A LA GRÉVE LE 23 AVRIL 2015.
AUCUNE DES ORGANISATIONS SYNDICALES NE DOIVENT SIGNER CET ACCORD. AU CONTRAIRE, ELLES DOIVENT TOUTES ENSEMBLE LANCER UN NOUVEL APPEL INTERSYNDICAL A LA GRÉVE !
NOS CONDITIONS DE DÉPART EN RETRAITE DÉPENDRONT DE NOS ACTIONS.
NE RESTONS PAS IMMOBILE FACE A LA POLITIQUE PATRONALE,
STOP A LA RÉGRESSION SOCIALE. POUR LA DEFENSE DE NOS ACQUIS,
MOBILISONS
NOUS !