NAO 2017

Le 6 décembre se tiendra la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO)

Voici les revendications de la CGT :

Négociation des modalités financières de remplacement :
 Lorsque le K est supérieur : attribution du K de remplacement de façon définitive,
 Lorsque le K est inférieur : attribution de 2,6% du mini du K de remplacement. 

Négociation sur la compensation de  l’impact des  Congés de Fin de Carrière (CFC), suite à l’accord sur les complémentaires retraites nationale, 
Négociation sur l’anticipation des carrières mixtes (cumul des différents régimes de travail), 
Négociation de jours de congés enfants malades, 
Négociation sur le tutorat : reconnaissance, formation, moyen,... 
Mise en place de la grille fédérale CGT partant du K170 à 2305€ jusqu’au K880 à 9500€ 

Négociation de la baisse du temps de travail : 
32h pour le personnel de jour, avec objectif d'une semaine de 4 jours
30h pour le personnel 2X8 
28h pour le personnel 3X8 avec objectif d'un weekend sur deux en repos

Fin de négociation à 12h

à 11h30 les militants présent à l'extérieur du batiment ont décidé de se faire entendre des représentants du patronat en entrant dans la salle de réunion, les CRS commandé par ces mêmes dirigeants se sont alors interposés et n'ont pas hésité a gazer nos camarades.


L'UFIP, ne voulant pas poursuivre la négociation au delà de sa position ultime, prend acte du refus de la CGT de signer un accord salariale suivi par l'ensemble des autres organisations syndicales.

L'UFIP conclu donc cette négociation par la une décision unilatérale d'appliquer une augmentation Générale de 0,3% des minimas de la grille pour la seconde année consécutive !!!
PROPOSITION FINALE DE L'UFIP :

Après avoir fait comprendre clairement à Francis DUSEUX que nous n'étions pas là pour négocier de 0,1% en 0,1% de plus l'AG des minimas de la grille, l'UFIP revient avec sa proposition dite "ultime" :
- AG =0,6%
- revalorisation de l'Indemnité de Départ en Retraite à 4 mois (versus 3 mois)

Il est evident que cette proposition indécente ne correspond en aucun cas aux attentes des salariés de la branche qui de fait ne peux pas faire l'objet d'une signature CGT.

La CFTC annonce également ne pas être signataire ainsi que FO.
PREMIERES PROPOSITIONS DE L'UFIP :

Après avoir débattu sur le taux d'inflation prévu pour 2017 qui s'élève à 0,8%, la chambre patronale revient avec une proposition outragente :
- d'augmenter les minis de 0,3%
- d'améliorer l'IDR (indemnité de Départ en Retraite)
- clause filet cadre.

En résumé, l'UFIP prévoit pour l'ensemble des salariés en 2017 une perte d'achat  en attribuant une AG inférieure à celle de l'inflation, aucune revalorisation de l'ancienneté,  rien pour les salariés postés concernant la prime de quart !!!


POURSUITES DES REVENDICATIONS : 

Pour la CFTC :

Elle demande de prendre en compte le contexte social actuel tout en précisant qu'elle comprend également que entreprises de la branche soient en "difficulté" (peut-être ExxonMobil avec ses seules 16 millards de bénéfices  pour 2015 !!) LA CFTC revendique :
- AG=1,3%
- Prime d'Ancienneté à 21 ans pour 23 ans de présence.

Pour FO : 

- AG=2%
- Prime de quart sur K340
- déplafonnement Prime d'ancienneté
- portabilité de la pénibilité

Pour la CFC-CGC :
La CFE-CGC articule une nouvelle leur revendication sur la mise en place d'une clause filet pour la catégorie cadre

L'UFIP demande une suspension deséance pour répondre aux revendications

SUSPENTION DE SEANCE CGT : NOS CAMARADES DES RAFFINERIES ET AUTRES SITES  SUR PLACE.

A l'annonce de l'UFIP de restreindre la négociation, la délégation CGT suspend la réunion pour informer les camarades, venant de toute la France présent sur le site, du contexte de la négociation.

La FNIC CGT informe également de la réponse des salariés avitailleurs qui sont actuellement en grève sur les aéroports de MARSEILLE - NANTES - LE BOURGET - BEAUVAIS et TARBES.
Les salariés du site Pétrochimique d'INEOS sont également en grève ce jour pour peser sur les négociations salariales UFIP ainsi que pour la défense de leurs emplois (54 suppressions de postes annoncées).
LES PREMIERES REVENDICATIONS ANNONCEES :

Pour la CGT : 

La CGT réaffirme la demande annoncé le 22 septembre soit :
- Le déplafonnement de l'ancienneté
- La revalorisation de la prime de quart "posté"
- La mise en place de grille fédérale CGT qui débute par le K130 à 1900€ brut pour atteindre le K 880 à 9500€. Cette revendication répondra en autre a revalorisé le K130 Hierarchique de la grille UFIP qui se situe aujourdhui  sous le SMIC actuel !

Pour la CFDT : la délégation CFDT commence par revendiquer un accord triennal (proposé par la loi travail)  avec clause de revoyure !!! Elle demande donc :
- 5% d'AG sur les 3 ans
- revalorisation prime de quart
- déplafonnement ancienneté

Avant de poursuivre les revendications, l'UFIP demande a présenter ses chiffres concernant l'inflation.

La CGT demande avant cela à ce que l'UFIP réponde aux revendications

L'UFIP répond ne pas avoir de mandat en ce qui concerne les 2 premières revendications CGT ce qui pose une fois de plus la question "sommes nous réellement en négociation" ??


NEGOCIATION SALARIALE 2016 : C'EST PARTI !!

C'est dans contexte tendu que nous recoit la chambre patronale de l'UFIP par l'embauche de "barbouses" et la mise en place d'un cordon de CRS sur le site de la négociation. L'UFIP a donc décidé de placer cette négociation en menancant principalement la CGT qui s'est lagement mobilisée en ce début d'année sur l'ensemble des sites pétroliers.

En ce début de séance, l'UFIP par la voix de Francise DUSEUX informe ne pas avoir de grande latitude pour négocier aujourd'hui en prétextant un contexte économique toujours difficile !!

Une fois de plus cette négociation semble bouclée avant même d'avoir négocié

Négociation salariale de branche

La négociation de la branche pétrole aura lieu demain, Suivez la minute par minute sur notre blog !
La négociation débutera à 9h, la CGT mettra l'accent sur la prime d'ancienneté et la prime de quart cette année.

informations en vrac

C'est signé ! La direction du groupe a obtenu ses deux signatures (pas celle de la CGT) pour réduire drastiquement notre couverture prévoyance et maladie. En effet l'avenant à l'accord qui entrera en vigueur au premier janvier prévoit la disparition de la rente de veuvage, la fin de la couverture d'orphelin en accès à l'emploi, la fin de la garantie de ressource pour les invalides à la retraite... Il faudra en outre mainenant 35 ans d'ancienneté pour être couvert à 100% pendant 1 an en cas de longue maladie contre 10 ans aujourd'hui. Plus de précision dans un tract à venir.

La direction chimie a décidé d'ouvrir une négociation sur le nombre de CHSCT à la chimie (actuellement 4 voir encadré à droite) alors que pour les délégués ce n'est légalement pas possible avant 2018, le chantage à la signature initial prévoie 2 CHSCT et une coordination annuelle (actuellement elle est trimestrielle), mais devant la résistance des élus la menace est maintenant de passer a un seul CHSCT !!! Alors que nous avons eu plusieurs accidents graves lors des 12 derniers mois ! C'est quoi notre priorité au fait ?

Négociations :
salariale de branche les 22/23/24 novembre (négociation le 23)
NAO ExxonMobil le 6 décembre
Salariale ExxonMobil le 13 décembre