Et Maintenant ?

La grève du LPP a été trés suivie avec un taux moyen de 90% de grévistes sur les 5 quarts concernés. Plusieurs travailleurs de jour ont aussi fait grève le vendredi 29 janvier ce qui a eu un impact sur le déroulement des travaux prévus.
Jusqu'au bout la CGT a tenté de raisonner la direction en lui demandant de suspendre son projet de suppression de 7 emplois, nous espérons sérieusement qu'elle saura entendre le message des salariés :
 "la casse de l'emploi pour assurer les bonus des nantis, c'est terminé !!!"
Lors de ces 40 heures de grève, les travailleurs nous ont refait part de leur détermination, cette grève n'est qu'un coup de semonce, si il faut de nouvelles actions pour faire reculer la direction, il y'en aura d'autres !!!

La CGT tient a remercier les élus de Force Ouvrière qui nous ont apporté leur soutien ainsi que les quelques travailleurs EM et EI qui se sont arrêtés pour nous encourager !

La lutte continue ! Tous ensemble pour sauver nos emplois !!!

Un point sur la gréve

Depuis jeudi soir à 22h le personnel posté du site de LPP est en grève et revendique la suspension du projet de consolidation des consoles du MPP qui amenera entre autre 7 suppressions d'emplois.
Le mouvement est trés suivi car cette nuit 92% des postés étaient grèvistes et pour le quart du matin c'est bien la totalité de l'équipe de quart qui est en grève. Aucune production ne sort et aucun travaux ne sont effectués.
Le piquet de grève se tient avec une determination sans faille mais néanmoins dans la bonne humeur. La CGT et FO vous encouragent à venir soutenir les grèvistes à la porte du LPP, vous y serez chaleureseument accueillis.
Il est à noter que malgré ce mouvement les deux autres organisations syndicales ont maintenu la suite de la réunion du CE ce matin même en l'absence des élus présents sur le piquet de grève.

Appel à la gréve à LPP

Le 22 janvier dernier, la direction chimie nous a annoncé en CE l'ouverture d'une consultation sur le changement de technologie de la console MPP ainsi que la suppression de la console granulation de cette même unité.
Nos dirigeants essayent de faire passer cette nouvelle suppression de 7 emplois pour un gain de compétitivité, mais devant la faiblesse du niveau des documents présentés en CE et censés faire la démonstration de ce gain, nous restons convaincu que cette attaque sur nos emplois n'a pour seul but que d'enrichir ces mêmes "belles personnes" à coup de bonus et autres primes variables !!!
L’après midi même, lors d'une réunion d'information du personnel organisée par la CGT, les travailleurs présent (une cinquantaine), ont voté pour la gréve à partir de jeudi à 22h et ce pour 40 heures avec arrét des installations, afin de faire reculer la direction sur  cette nouvelle casse de l'emploi, ainsi qu'un appel à la gréve pour le personnel de jour le vendredi dés 7h30.
La CGT encourage les travailleurs de tous les secteurs de la plateforme à venir soutenir leurs collègues de LPP notamment lors des prises de quarts devant la porte du site de LPP.
La direction nous a ainsi annoncé que plusieurs projets visant à réduire le personnel étaient en préparation et nous seraient bientôt présentés notamment pour la maintenance chimie/pétrole ainsi que pour tout ce qui concerne la qualité, tant sur les unités qu'au laboratoire central !!!

TOUS UNIS AVEC LES TRAVAILLEURS DE LPP !

TOUS EN GREVE JEUDI SOIR !



Mobilisation pour nos emplois



REUNION D’INFORMATION DU PERSONNEL
VENDREDI 22 JANVIER à 14H00
Au restaurant d’entreprise LPP
Après vous avoir souhaité la bonne année et ses bons vœux, la direction CHIMIE d’ExxonMobil n’aura pas perdu de temps pour mettre à l’ordre du jour de la réunion de CE du vendredi 22 janvier 2016. (1er réunion de l’année ça promet pour la suite…….)
Une nouvelle agression supplémentaire concernant  les emplois (postés) du site de LPP.
Nous vous expliquerons, lors de cette réunion d’information ce qui s’est dit lors de ce CE et vous déciderez des actions à mettre en œuvre.
LA PRÉSENCE DE TOUS EST INDISPENSABLE, PARLEZ-EN À VOS COLLÈGUES.
Si vous êtes en repos venez !  Ne pas venir c’est subir !
Tous ensembles, stoppons les suppressions d’emplois

En direct des CCE

Tout d'abord à la suite de l'accident de jeudi dernier toutes nos pensées vont vers les travailleurs qui ont été blessés et à leur familles. Ils pourront compter sur les élus CGT pour les soutenir dans toutes circonstances.

Lors des CCE pétrole et chimie le PDG Hervé BROUHARD a été interpellé sur plusieurs sujets :

_ salariale, réouverture de la négociation :

la direction considère que la dernière proposition de la direction est toujours sur la table jusqu’à jeudi, nous ne rouvriront pas cette négociation, nous refusons d'octroyer une prime pour les efforts consentis même si nous les reconnaissons et il faut que les salariés sachent qu'il y en aura d'autre à faire. Une lettre ouverte ou une pétition ne nous ferons pas changer d'avis !

POUR CETTE RAISON, LA CGT CONVOQUE UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES TRAVAILLEURS JEUDI 17 DÉCEMBRE A 21H30 POUR LA RELÈVE MONTANTE DE NUIT AFIN QUE LES TRAVAILLEURS DÉCIDENT DE LA SUITE A DONNER POUR OBTENIR LEURS REVENDICATIONS !!!

_ RTT repris pour maladie :

La CGT a remis au DRH ses arguments sur la pratique que la CGT et l'inspection du travail considère comme illégale sur la reprise de jours de RTT à la suite d’arrêts maladie. Pour la CGT il faut que la direction réponde rapidement a ces arguments juridiques en arrêtant cette pratique et en restituant les jours de RTT retirés indument.
le DRH a pris connaissance de ces arguments et va les étudier afin d'y répondre.
(en résumé l'inspection du travail a conseillé a la CGT d'assigner la direction au TGI pour faire interpréter l'accord RTT et aussi que les salariés concernés attaque l'employeur individuellement pour récupérer leurs jours avec un dédommagement du préjudice).

La CGT vous tiendra au courant de la réponse de la direction concernant les RTT.

SALARIALE : LA REACTION

Au soir de la pseudo négociation salariale qui a abouti sur une ultime proposition de la direction très en deçà des attentes des travailleurs, la CGT a organisé une assemblée générale des travailleurs Porte A à 22h hier soir.
les travailleurs présents ont chargés la CGT de lancer une pétition ayant valeur de préavis de grève pour jeudi 17 décembre à 22h au cas ou la direction refuserait de négocier les points suivants :

  • augmentation générale de 0.5% avec un plancher de 50 euros
  • AI de 1% pour les PS et 2% pour les PE
  • prime socialisée de 1000 euros nets 
Vos élus sont d'ores et déjà en train de tourner sur les sites afin de recueillir un maximum de signatures afin de faire revenir la direction autour de la table de négociation !

SALARIALE, Suite

Retour de la pause déjeuner, c'est au tour des Organisations Syndicales de faire leurs nouvelles propositions :

_ CGT : 3,2 % d'AG avec un plancher de 80 euros.

_ FO : on attends une vrai proposition de la part de la direction.

_ CFDT : ce n'est pas suffisant pour une signature, faites une proposition sérieuse.

_ CFE/CGC : enveloppe à 3%, clause filet à 120% du K880, négociation sur l'IDR et sur la prime sécurité siège et Pass Navigo, ancienneté cadres spécifique passées de 20 ans à 25 ans.

14h30 : la direction est partie en interruption de séance depuis 20 minutes...

14h45 : 2% d'enveloppe (AG+AI+Promotions+effet mécanique sur les primes y compris RTT), 0.4% d'AG avec un plafond à 120% du SBMM du K880 revalorisation de 5% de la GLS (gratification long service).

Réactions :
_ CGT : c'est très insuffisant, il faut discuter d'une prime !

_ FO : il faut une AG digne de ce nom.

_ CFDT : rien

_ CFE/CGC : nous demandons une suspension de séance.

Pour information le marabout CGT est d'ores et déjà monté a la Porte A pour une assemblée générale des travailleurs dés ce soir a la relève de 22h. 

reprise :

CFE/CGC : nous ne savons pas ce que nos mandant en pensent donc faites nous votre proposition ultime et nous déciderons.



CGT et FO font la proposition commune suivante :

_ AG à 2,7% avec un plancher de 75 euros.
_ prime de 1200 euros
_ prime de quart sur le mini du K340

CFDT :
_ 1% AG
_ prime de 1000 euros
_ pas d'ancienneté pour les cadres

La direction demande une courte suspension de séance pour revenir avec sa proposition ultime, y aurait il deux négociations en cours actuellement ? une loyale avec les syndicats qui défendent les salariés et une déloyale déjà répétée dans les bureaux de la Défense entre la direction et certaines organisations complaisantes ?

Direction proposition finale pour signature
_ enveloppe de 2,3%
_ AG 0,5% avec un plafond à 120% du 880
_ AI de 1% pour les PS et 2% pour les PE
_ GLS augmentée de 5%

Pour la CGT c'est insuffisant

Pour FO c'est insuffisant mais nous allons consulter les travailleurs pour connaitre leur avis.

CFDT : nous demandons une interruption de séance

CFE/CGC : interruption de séance.

Reprise :

le CFDT se déclare signataire si il y'a une prime de 1000 euros nets

FO signataires avec une prime de 1000 euros nets

CFE/CGC : on attends ce que la direction a à dire pour cette prime

la direction se retire pour décider.

reprise :

Direction :

_ nous n'acceptons pas le principe d'une prime et nous restons sur notre proposition précédente

CGT : nous déplorons que la direction reste sourde à nos demandes surtout avec les efforts très conséquents que les salariés font depuis plusieurs années.

CFDT : nous ne serons donc pas signataires.

FO : sans la prime nous ne signerons pas.

CFE/CGC : la direction laisse échapper un accord, nous différons notre réponse pour la signature après avoir consulté nos syndiqués.

FIN DE LA "NÉGOCIATION"


Salariale 2016

C'est aujourd'hui que s'ouvre la négociation salariale du groupe Exxonmobil (à 11h) suivez en direct les débats sur ce blog et n'hésitez pas a commenter au fur et a mesure car la direction suit en direct ce blog. Merci de ne pas proférer d'insultes, les commentaires en contenant seront d'office retirés.

  • 11H : début de la présentation de la direction sur le plan d'action salaires 2015 avec les augmentations constatées en 2015, cela donne 2,3% en incluant AG+AI+ancienneté+promotions+PE. Bien entendu cela est l'enveloppe globale et la majorité des travailleurs qui on plus de 20 ans d’ancienneté et qui n'ont pas eu de promo ont touchés très en dessous des 2,3% !

La moitié des cadres a eu moins de 1% d'augmentation cette année ! Le résultat est le même qui si ils avaient été classés PI !
Prés de 50% des OETAMS a eu entre 1% et moins de 2% d'augmentation !
Dans les augmentations il y'a l'effet suppression des RTT qui est aussi compté !!! La direction inclue la compensation des RTT volés comme une augmentation !!!

  • 11h30 : La direction commence son enfumage, si on l'écoute la moitié des OETAMs a eu une augmentation de son pouvoir d'achat de 7,1% sur trois ans ! (prime RTT incluse biensur). Du coup la crédibilité des chiffres sur lesquels se base la direction est maintenant très contestable !!!
  • 11h40 : le DRH commence son laïus, même si les résultats actuels sont bons,  ce n'est que conjoncturel, la concurrence internationale (y compris dans le groupe) ainsi que les capacités de raffinage en Europe (impact des imports massifs de carburant de l'étranger), font que la situation de l'affilié français reste préoccupante.
  • 11h45 : la direction explique étonnamment que son intention est de distribuer plus de pouvoir d'achat que la moyenne nationale ! Est ce que cela veut dire qu'ils vont encore nous "racheter" des RTT ?
  • Pour la CGT il est urgent d'augmenter les salaires par une meilleure répartition des richesses crées, notamment par la reconnaissance de la qualification chez ExxonMobil. De très nombreux travailleurs ont du s'adapter a de nouvelles conditions de travail suite aux réorganisations et fermetures diverses. les salaires augmentent moins vite que la productivité surtout chez nous ! 
  • 1er tour de table : La CGT a essayé de parvenir a une premiére propostion intersyndicale mais la CFE/CGC a estimé que nos demandes sont trop éloignées des leurs et la CFDT a directement refusé d'y prendre part quelques soient les conditions.
_ CGT : 3,5% d'AG, 100 euros de plancher, prime de quarts sur le 340, déplafonnement de la prime d'ancienneté, revalorisation de la prime de panier, prime de 1500 euros nets, passage automatique au coefficient supérieur quand le salaire l'atteint, augmentation lors des promotions sur le réel des points acquis, plafonnement des salaires les plus hauts du groupe a 5 fois les plus bas (un directeur de site touche entre 20 000  et 25 000 euros de salaire hors bonus), revalorisation de la prime d'apprentissage.
_  FO : 2,7%, plancher a 80 euros, 1250 euros de prime, prime de quarts au 340, ancienneté sur le SBMM ExxonMobil.
_ CFDT : prime supérieure à 1000 euros, 3% AG+AI, prime de quarts sur le 340, ancienneté a 22%, IDR a 6 mois.
_ CFE/CGC : enveloppe de 3,5%, ancienneté à 22%, filet revu à 120% du 880, IDR à 9 mois, prime de quarts sur le K340, GLS à 5%, prime de sécurité NdG étendue au siège, Pass Navigo a 75% (contre 50% actuellement), prime d’ancienneté spéciale cadre sénior.

  • 12h25 : première proposition de la direction : 
_  Pas de prime.
_  Pas d'augmentation de la prime de quarts, ni de la prime de panier.
_  IDR : pas d'augmentation.
_  Siége : on a pas de mandat pour la prime de sécurité non plus sur le Pass Navigo.
_  Pas de prime d'ancienneté spécifique cadres.
_  Enveloppe de 1,8% avec une AG de 0,3%, pas de plancher.
_  Clause filet a voir mais pas dans les conditions demandées.

Suspension de séance pour déjeuner sur cette belle proposition de 0,3% d'augmentation !!! 

reprise aux alentours de 14 h

Résultat de la NAO, le pire est à venir

hier 2 décembre, les négociations annuelles obligatoire ainsi que égalité femme/homme et handicap dans l'entreprise se sont tenues à Rueil Malmaison.

Il en ressort que la direction entend bien continuer de profiter a plein des dispositifs antisociaux que le gouvernement libéral actuel à mis a sa disposition au travers des Lois Rebsammen et Macron. En effet les négociations a venir seront sur les thémes suivants :
  • Participation/Intéressement parce que l'accord en vigueur arrive a son terme le 31 décembre 2015, la direction n'a retenu que 2 dates de négociation ce qui ne laisse rien planer de bon car en général quand elle veut aller vite c'est qu'elle va faire des menaces a vos représentants du genre :"prenez les miettes que l'on vous donne sinon ce sera pire !"
  • Prévoyance lourde (contrat Générali). La CGT a signé un accord de branche sur la prévoyance lourde qui est meilleur sur plusieurs aspects que le contrat actuel chez ExxonMobil, la direction doit donc au moins s'y aligner avec un risque que l'employeur n'aasure plus la totalité du cout du contrat comme c'est actuellement le cas.
  • Réversion/orphelin. Le nouvel accord retraite a supprimé les droits des veuves et orphelins des salariés ExxonMobil mais a quand même trouvé des signataires, devant le tollé soulevé par cette décision (un membre de la DRH avait commenté pendant la négociation "les veuves et les orphelins, moi je ne leur donne rien!") la direction daigne enfin revenir autour de la table de négociation.
  • Dialogue social. Non contente d'avoir déjà réduit drastiquement les moyens des organisations syndicales ainsi que de vos élus, la direction envisage de fusionner voir de supprimer les instances représentatives du personnel que sont les CHSCT et les délégués du personnel comme le permet la loi Rebsamen. Des négociations de couloir ont déjà commencé mais sans la CGT qui refuse d'assister à ces conciliabules anti-démocratiques. Le même argument a encore été utilisé,"si vous refusez que l'on réduise vos droits et prérogatives on vous imposera le minimum du code du travail !!!"
  • Négociations obligatoires : égalité femme/homme, handicap et GPEC, ces thèmes sont réduits à leur plus simple expression car la direction nous propose systématiquement de tout traiter à la va vite entre deux autres sujets et les accords proposés sont bien souvent des copier/coller de la convention collective !
En bref, si il est vrai qu'ExxonMobil a pendant longtemps "acheté" la paix sociale a coup de bonnes augmentations, cette époque est bel et bien REVOLUE !!!
Profitant de la léthargie, de l'individualisme ou de la politique de l'autruche d'une majorité de ses salariés la direction ose tout et ce n'est qu'un début !!!
les RTT qui nous restent encore, le statut cadre ou bien même le statut de nos CDI sont dans le collimateur de la direction, il est plus que temps de rétablir un équilibre du rapport de force en nous mobilisant massivement à l'occasion de la négociation salariale du 8 décembre qui promet d'ores et déjà d'être très tendue !!!

Négociations annuelles obligatoires ExxonMobil 2016 (NAO)

Alors que le Groupe ExxonMobil France affiche un bénéfice net de 175 M€ sur le premier semestre 2015 , la direction d’ExxonMobil vient de confirmer sa dictature salariale par sa branche patronale UFIP en relevant de 0,3% les minimum de la grille conventionnelle !
UNE VRAIE PROVOCATION !!
Dans un contexte de résultat opérationnel au premier semestre 2015 qui s’élève à +264 M€ versus - 180 M€ pour 2014, il est inconcevable que la direction ne puisse pas répondre favorablement aux revendications des salariés lors de la NAO du 2 et 8 décembre, car la CGT l’affirme :

Oui nos exigences d’augmentations de salaires garanties sont légitimes !
Oui les résultats de l’entreprise, fruit de notre travail , doivent nous profiter !
Oui nos conditions de travail doivent s’améliorer !

REVENDICATIONS CGT POUR LES NAO 2016 du 2 décembre :
Négociation sur la compensation de l’impact des Congés de Fin de Carrière (CFC), suite à l’accord sur les complémentaires retraites nationale
Négociation sur l’anticipation des carrières mixtes (cumul des différents régimes de travail)
Négociation de jours de congés enfants malade pour le personnel féminin de l’entreprise
Revalorisation de la prime de quart
Négociation sur le maintien des compétences, connaissances et rémunérations des pompiers auxiliaires 

REVENDICATIONS CGT POUR LES NAO 2016 - SALARIALES - du 8 décembre :
Une Augmentation Générale de 3,5% avec un plancher de 100€ , AG non différenciée (sans distinction de catégorie) incluant le maintien et le rattrapage du pouvoir d’achat pour l’ensemble des salariés OETAM / CADRE.
Indexation de la prime de quart sur le K340.
Déplafonnement de la prime d’ancienneté.
Revalorisation de la prime de panier.
Versement d’une prime socialisée de 1500€ qui ne doit pas se faire au détriment du pourcentage de l’AG.
Passage automatique au K n+1 lorsque le salaire réel est égal ou supérieur au K n+2,
En cas de promotion : attribution de la différence de point entre le K et K n+1 avec une augmentation à la hauteur de la valeur du point réel.
Plafonnement de la plus haute rémunération à 5 fois le plus bas salaire. 

UNE SEULE SOLUTION : LA MOBILISATION  !