Résultat de la NAO, le pire est à venir

hier 2 décembre, les négociations annuelles obligatoire ainsi que égalité femme/homme et handicap dans l'entreprise se sont tenues à Rueil Malmaison.

Il en ressort que la direction entend bien continuer de profiter a plein des dispositifs antisociaux que le gouvernement libéral actuel à mis a sa disposition au travers des Lois Rebsammen et Macron. En effet les négociations a venir seront sur les thémes suivants :
  • Participation/Intéressement parce que l'accord en vigueur arrive a son terme le 31 décembre 2015, la direction n'a retenu que 2 dates de négociation ce qui ne laisse rien planer de bon car en général quand elle veut aller vite c'est qu'elle va faire des menaces a vos représentants du genre :"prenez les miettes que l'on vous donne sinon ce sera pire !"
  • Prévoyance lourde (contrat Générali). La CGT a signé un accord de branche sur la prévoyance lourde qui est meilleur sur plusieurs aspects que le contrat actuel chez ExxonMobil, la direction doit donc au moins s'y aligner avec un risque que l'employeur n'aasure plus la totalité du cout du contrat comme c'est actuellement le cas.
  • Réversion/orphelin. Le nouvel accord retraite a supprimé les droits des veuves et orphelins des salariés ExxonMobil mais a quand même trouvé des signataires, devant le tollé soulevé par cette décision (un membre de la DRH avait commenté pendant la négociation "les veuves et les orphelins, moi je ne leur donne rien!") la direction daigne enfin revenir autour de la table de négociation.
  • Dialogue social. Non contente d'avoir déjà réduit drastiquement les moyens des organisations syndicales ainsi que de vos élus, la direction envisage de fusionner voir de supprimer les instances représentatives du personnel que sont les CHSCT et les délégués du personnel comme le permet la loi Rebsamen. Des négociations de couloir ont déjà commencé mais sans la CGT qui refuse d'assister à ces conciliabules anti-démocratiques. Le même argument a encore été utilisé,"si vous refusez que l'on réduise vos droits et prérogatives on vous imposera le minimum du code du travail !!!"
  • Négociations obligatoires : égalité femme/homme, handicap et GPEC, ces thèmes sont réduits à leur plus simple expression car la direction nous propose systématiquement de tout traiter à la va vite entre deux autres sujets et les accords proposés sont bien souvent des copier/coller de la convention collective !
En bref, si il est vrai qu'ExxonMobil a pendant longtemps "acheté" la paix sociale a coup de bonnes augmentations, cette époque est bel et bien REVOLUE !!!
Profitant de la léthargie, de l'individualisme ou de la politique de l'autruche d'une majorité de ses salariés la direction ose tout et ce n'est qu'un début !!!
les RTT qui nous restent encore, le statut cadre ou bien même le statut de nos CDI sont dans le collimateur de la direction, il est plus que temps de rétablir un équilibre du rapport de force en nous mobilisant massivement à l'occasion de la négociation salariale du 8 décembre qui promet d'ores et déjà d'être très tendue !!!

1 commentaire:

  1. Salut ,

    Pas de commentaire ? Ni pour , ni contre ? Les limaces,au moins,elles, laissent des traces ...

    Que ce soit la Réversion/orphelin (merci à ce DRH .... qui ne doit pas avoir de famille ) , le"Dialogue social" ( la mort des représentants du personnel , élus démocratiquement ) ou les Négociations obligatoires ( merci à Macron pour la "simplification" ) , nous allons en prendre plein notre gueule ...Sauf si nous bougeons , si nous arrêtons d'accepter ce capitalisme et ses syndicats collabos ...
    Qui ne dit mot consent ....Assuremment ....

    Soyons éduqués , ayons l'esprit critique et surtout discutons : La base de la Démocratie !
    Cette direction , à l'instar du Medef , ne discute pas ... Faut-il encore discuter avec des anti-démocrates ? des personnes qui ne pensent qu'à leurs profits et leurs dividendes ?

    A méditer ou pas ?

    RépondreSupprimer