NEGOCIATION SALARIALE 2014 LA DIRECTION DEVOILE SON VRAI VISAGE



N’ayant pas réussi à déstabiliser les organisations syndicales non-signataires tel que la CGT, après 3 semaines de harcèlement sur les travailleurs, la direction dévoile enfin la mise en place de sa stratégie élaborée depuis décembre 2013.

En effet, la direction en octroyant aujourd’hui une minable augmentation générale de 0.6%, provoque une nette diminution du pouvoir d’achat des salariés.

De plus, elle se permet de renier les efforts de 80% des salariés en attribuant une augmentation individuelle de 1.1% à uniquement 20% de ceux qu’elle juge être les meilleurs !!

Et sous prétexte de compétitivité, c’est-à-dire d’une meilleure rentabilité pour les actionnaires, la direction vous impose de faire plus et encore plus !!!

Mais pour quelle reconnaissance ??

Et, elle ne s’arrête pas là !  Alors que la direction avait  annoncé vouloir conserver une soit disant « bonne » AG en contre partie de la reprise de RTT (on constate aujourd’hui leur honnêteté !!), celle-ci affiche clairement son dogmatisme antisocial par la mise en place de la double peine en persistant vouloir - pour commencer - renégocier le temps de travail.

La direction s’obstine et décide volontairement de dégrader les conditions de travail en exposant encore plus les salariés à la pénibilité par l’augmentation du temps de travail et la suppression de jours de RTT qui entrainera obligatoirement des suppressions des postes (officialisé en CE).

Par contre, lorsque la CGT évoque les solutions alternatives telles que la renonciation des bonus pour les hauts cadres ou refuser les provisions, la direction sans aucune honte répond clairement NON.

Tel que décidé lors de l’assemblée générale du 16 janvier, la CGT vous appelle à une nouvelle 

Assemblée générale des travailleurs

MARDI 11 FÉVRIER à partir de 13h30 – PorteA

L’heure est grave ! La nécessité de se mobiliser contre le dictat de la direction est inévitable.Seule une mobilisation massive des salariés pourra stopper ces attaques  insupportables de cette direction sur nos acquis.

 

9 commentaires:

  1. Savons-nous s'il y aura un plan de retraite anticipee comme on l'a connue dans le contexte de la reorg dite "Prom" ? Pas mal de collegues ont pu en beneficier, moi j'etais malheureusement "trop jeune"; je pense si on reconduisait ce plan aujourd'hui je pourrais partir. J'attends avec anticipation ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La volonté actuelle de la direction est d'attaquer les divers systèmes d'anticipation de départ en retraite (CFC) aussi bien pour les postés que les personnels de jour, donc pour ce qui est d'un plan de départ anticipé, il vaut mieux ne pas y compter, avec son attitude actuelle la direction cherche plus à faire des "démissionnaires" que des pré-retraités.

      Supprimer
  2. Bonjour, collègues de la CGT, lorsque vous denoncez le vrai visage de la direction, j'espère que vous n'êtes pas surpris!!!!!!! J'ai travaillé pendant 39 ans autant chez ESSO que chez EXXON, rien a changé quant à la motivation et à la devise de ces décideurs : tout pour l'actionnariat et des miettes pour le personnel qui travaille......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Naban, je comprend mal qu'après 39 ans de carrière et probablement une retraite bien méritée, vous continuez à démolir la société qui a permis que vous viviez tranquille aujourd'hui. Nombreux sont ceux qui envient votre situation.cela me fait réfléchir.
      Merci à ce blog pour ses échanges !

      Supprimer
    2. Encore une personne seulement là pour faire chier son monde... Facile de se "révolter" et d’inciter les gens à la grève quand on est pépère en retraite !

      Supprimer
    3. Bonjour Messieurs, tout d'abord, ce n'est pas par les insultes pour certains que nous ferons évoluer les choses!!! Ainsi, je ne démolis pas la société, elle m'a rendu service en y travaillant mais réciproquement, je lui ai rendu service également par le travail accompli!!! Sans vouloir juger quiconque, personne n'arrive par hasard à une situation donnée....Et surtout, ne pas être envieux de quiconque, voire jaloux car il n'y a qu'un pas à franchir à cela!! Tout en restant modeste, je me suis fait tout seul!!! Parfois dans la douleur, car la dîte société ne vous fait pas de cadeaux, quand je dis la société, ce sont les personnes qui la composent.... Souvent constituée d'un panier de crabes où les plus "battants" s'en sortent.... Donc cette liberté d'expression, je tiens à la garder, d'ailleurs, celle-ci m'a fait beaucoup d'ombre lors que j'étais en activité!!! Mais j'assume et j'ai toujours assumé mes dires!!!! Il y a quelques années, lors des grèves à répétition contre l'allongement de la durée de travail, j'avais, à l'époque participé aux différentes manifestations pour dénoncer ce projet et en ces temps, j'étais encore en activité... Pour conclure, on est jamais "pépère" en retraite car malheureusement, comme "bons" parents, je suis obligé de me battre pour l'avenir de nos enfants..... A bon entendeur.....

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. Cher Naban, je reprend la plume pour vous dire que malgré vos critiques, vous aimeriez que vos enfants trouvent un job chez Esso-Exxon. Ils sont nombreux les parents comme vous. Et mine de rien, ça dure depuis au moins deux générations, la votre et celle d'avant. On peut bien sur critiquer, mais il faut reconnaitre certaine chose.

      Supprimer
    6. Bonjour,

      Non, je n'ai jamais dit que mes enfants aspireraient travailler chez EXXON, il n'y a pas que les pétroliers dans la vie. Le temps est révolu où EXXON et ESSO perpétaient les générations dans leurs usines, une des grandes causes à cela est le changement, négatif à mes yeux des mentalités. Simplement trouver un job, mais surtout, faire ce qu'ils aimeraient exercer, c'est tout... Pour ma part, j'avais choisi d'y travailler, étant chimiste de formation....Et personnellement, j'aimais ce que je faisais, c'est si rare de nos jours!!!...

      Bon week-end à toutes et à tous et courage....

      Supprimer