TOLERANCE ZERO !


L'intersyndicale CGT  CFDT  CFE-CGC et FO informe les salariés que la direction a instauré les les techniques du management par la peur.


La mise en œuvre depuis 2010 d’une « échelle de prévention », les évènements récents à l’encontre des salariés des sociétés prestataires et le licenciement en août 2011 d’un salarié des Escorez (contre l’avis de la médecine du travail !!!) ne laisse aucun doute sur les changements radicaux opérés par le management d’ExxonMobil France.

Pourquoi cette conclusion ?
Depuis toujours à l’occasion d’un manquement à des règles de sécurité ou des politiques société, les dirigeants successifs du groupe ont toujours su prendre en compte l’aspect humain dans certaines dérives.
Historiquement, toutes dérives ont donné lieu à une analyse humaine (échanges avec les salariés « fautifs » ou avec leur société, mise en place d’un plan d’amélioration, prise en compte d’un aspect médical, etc)  
CETTE EPOQUE EST REVOLUE !
Dorénavant, quelles que soient les raisons, seuls les faits sont jugés et condamnés !   
L’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO condamne vigoureusement le comportement de nos managers qui ne savent pas « sortir le nez » de leurs « cardinals rules » ou autres politiques société !
L’apparition de ces méthodes à l’occasion de périodes importantes de restructuration n’est certainement pas le fait du hasard. Rappelons qu’il n’est pas possible de procéder à un licenciement économique non volontaire dans le cadre de la réorganisation du Support Manufacturing EMCF…
Ce que nous venons de vivre nous fait craindre le pire.
Quel sera le sort réservé au salarié contraint d’accepter un nouveau poste et qui rencontrera des problèmes d’adaptation, y compris médicaux, pouvant occasionner des manquements aux règles ExxonMobil ?
  Pour que cette gestion par la peur ne devienne pas la règle.
  Pour dire non à cette logique de sanction ultime dès la 1ère « faute »
  Pour mettre un terme à la recherche de coupables sans analyser les dysfonctionnements de nos organisations.
 Pour que le stress ne devienne pas le quotidien de chacun d’entre nous.
 Pour que les organisations syndicales jouent pleinement leur rôle dans la prévention des risques psychosociaux et soient entendues lors de la négociation « stress ».

L’intersyndicale appelle les salariés à un :
RASSEMBLEMENT DES SALARIES
EMCF-ERSAS-ESAF
Mercredi 14 septembre 2011  
Porte A – de 14 à 16 h

Toutes les modalités d’absence sont à la disposition des salariés qui souhaitent manifester y compris
un appel à 2 heures de grève sans arrêt des unités.
Tous concernés, maintenant ou jamais,  pour :
STOPPER LE MANAGEMENT PAR LA PEUR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire