Vendredi 31 mai


Un point sur les réorganisations en cours :

LPP : après presque 10 mois de consultation du CHSCT, et sous la pression de la direction locale, une expertise a été votée pour aider le CHSCT à appréhender tous les problèmes concernant la sécurité et les conditions de travail résultant de cette réorganisation, dont la conséquence première est, je le rappel, la suppression de 15 postes aux ATS.

Bloc 25 : les débats ont toujours lieux en CE sur la justification économique de cette réorganisation, il semble que le projet présenté n’est vraiment que superficiel, en conséquence les élus CE ont demandé le retrait pur et simple de ce projet. En ce qui concerne le CHSCT, la consultation qui devait commencer le 13 mai a été repoussée au 7 juin car les membres CHSCT ont considéré que les documents présentés été insuffisants. Le projet prévoi de supprimer 10 emplois.

Butyl : la encore, la seule justification de cette réorganisation, qui va supprimer 15 postes, est le maintien de la marge financière d’EXXONMOBIL au détriment de la santé et des conditions de travail des travailleurs des élastomères. La première réunion de consultation du CHSCT Ouest a été ajournée et repoussée au 13 juin sur un vice de procédure de la convocation, l’inspection du travail n’ayant pas été prévenue de cette réunion en temps et en heure.

Avec ces 3 réorganisations ce sont 40 postes qui sont voués à disparaitre, soit 10% des effectifs postés alors que le travail lui sera toujours là et réparti sur les postes restant qui sont parfois déjà surchargés.

La CGT mets en œuvre toutes ses forces et ses moyens pour contrer cette nouvelle attaque contre l’emploi dans un contexte de crise et de chômage de masse ou le seul objectif et d’accroitre la rentabilité et d’augmenter le dividende des actionnaires et les revenus de nos dirigeants par l’intermédiaire de bonus d’objectifs ou de promotions personnelles.

3 commentaires:

  1. Que faire ?... Malheureusement, une grêve ne servirait pas à grand chose...

    RépondreSupprimer
  2. ça servirais au moins a garder notre dignité, a pouvoir se dire que l'on ne s'est pas laisser en..ler sans rien faire !

    RépondreSupprimer
  3. C'est clair car raz de bol de se faire avoir comme ça tout le temps depuis ces dernières années ...

    RépondreSupprimer