Fin de la grève chez TOTAL

Voici le communiqué de nos camarades de TOTAL :

Compte rendu AG 27/12 Ce vendredi 27 décembre à 13h00, après 14 jours d'une lutte historique et d'une mobilisation sans précédent, les salariés de la raffinerie, réunis en Assemblée Générale, ont pris connaissance des arrêts du mouvement sur les raffineries de Feyzin et de Provence.
     Après concertation et débats, l'arrêt du mouvement a été voté également à la Raffinerie de Normandie. Cette grève aura mis à jour le gouffre entre les apparents bons sentiments, et le véritable visage d'une Direction qui n'a que faire de l'expression des travailleurs.
     Pour des dirigeants et un encadrement communiquant sur l'importance du dialogue et de l'écoute, il se pose la question de la duplicité de leurs propos. Bien que n'ayant pas fait aboutir nos revendications, nous n'avons pas à rougir du degré de mobilisation et de l'engagement de chacun.
     Les grévistes ont su rester solidaires, et ont prouvé leur détermination. Cette lutte n'aura pas été totalement vaine, elle aura le mérite de faire réfléchir à deux fois dorénavant une Direction qui aurait pu être tentée, dans un avenir proche, d'essayer d'imposer des choix malheureux avec la complicité bienveillante de certaines OS.
     Les différents sites en grève ont envoyé un message fort aux Directions, qu'elles soient locales, ou générale:
     Non, vous ne ferez pas ce que vous voulez de nous ! Non, nous ne laisserons rien passer !

1 commentaire:

  1. Bonjour, au regard de ce compte rendu, il est à noter la force et la détermination des directions en général.. Pour vraiment aboutir dans ce genre de conflit, il faut de toute évidence une forte unité syndicale.. CGT, FO, CFDT etc... A noter, qu'à la lecture de ce compte-rendu, cela ne présage rien de bon quant aux négociations salariales chez EXXON MOBIL.. Néanmoins, j'y serai très attentif et très critique s'il le faut...


    D.Naban.

    RépondreSupprimer