SORTEZ VOS MOUCHOIRS !

Fausse joie, finalement le président de l'UFIP rappel la situation du raffinage en France (-500 millions cette année) à cause de surcapacité en n'oubliant pas de vanter la compétitivité américaine soi-disant "boostée" par les gaz de schiste et un pétrole bon marché qui permet à ces raffineurs (EXXON en tête) de déprimer les prix et d'inonder les marchés tenus par l'Europe.
Première interruption de séance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire